Mes dernières chroniques :

jeudi 7 novembre 2013

Roman d'horreur, tome 1 d'Arthur Ténor


Résumé :
Après une soirée "films d'horreur" hilarante, Valentin, Cédric et Zoéline, trois adolescents qui adorent frisonner de peur, vont vivre en live une expérience digne des meilleurs récits d'épouvante. Le décor est une maison sinistre à souhait, close comme un coffre-fort de l'enfer, et les damnés qui la hantent font froid dans le dos... De quoi les combler de bonheur ! Ou de peur... Car le pire, le monstre, le cauchemar pour de vrai, n'a rien d'un gag... Il n'a pas de visage, ne parle pas, n'émet aucun son en de déplaçant. Et lorsque se produit la rencontre... il est trop tard pour fui.

Mon avis :
J’avoue que je ne suis pas adepte du genre « horreur », un petit rien me fait peur lol d’ailleurs, c’est pour ça que petit à petit je me mets au Thriller. Mais ce livre est répertorié en Jeunesse donc je m’étais dis que ça n’allait pas être trop sanglant, juste un peu de suspense pour tenir en allène le lecteur et j’ai eu raison. Il ne faut pas s’attendre a du sanglant car avant tout ça touche un public jeune.

Valentin, Zoéline et Cédric font une soirée DVD mais le film qu’ils regardent est un navée et les trois adolescents de quatorze ans veulent vivre une aventure. Cédric va proposer d’aller un soir dans la Maison de l’horreur…

J’ai apprécié ce livre ! L’intrigue est vraiment intéressante, on mène l’enquête avec les adolescents. Un mélange d’horreur et de fantastique, fantômes et drame sont présents. Arthur Ténor a très bien su ficeler son histoire. Le cœur bas plus vite et le suspense est à son comble.
L’histoire prend un nouveau détour, les trois personnages mènent une enquête sur la Maison de l’horreur. On se pose pas mal de questions au cours de la lecture et on a envie que d’une seule chose c’est de connaître de dénouement que cette histoire.

Concernant le style d’Arthur Ténor, il est simple et fluide. Les chapitres sont courts et à chaque fin de chapitre, une touche de suspense pour que le lecteur ne s’arrête pas, ce fut une lecture rapide et plaisante. Niveau personnage, on s’attache à Valentin qui est quand même plus présent, on se met à sa place, on prend par à l’enquête. Par contre, ce qui est sur, c’est que moi, je n’irai jamais dans une maison comme ça…
C’est Arthur Ténor qui tire les ficelles, c’est lui qui décide quand et comment nous transmettre des informations, mais à chaque fois, il nous tient en allène.

Pour la fin, l’auteur nous insère des films d’horreur avec le niveau de monstruosité, de fantastique et de suspense. Personnellement, je n’ai vu qu’un seul des films qu’Arthur Ténor a cité. Je ne suis pas fan des films d’horreur, mais j’ai quand même lu le résumé de chaque film.

En conclusion, Roman d’horreur est Jeunesse donc sanglant mais le suspense est présent. On est pris dans l’histoire jusqu’au bout, impossible de lâcher le livre tant qu’on n’est pas arrivé au dénouement qui personnellement ma surprise.
Roman d’horreur est un premier tome d’une nouvelle série d’horreur pour adolescents de plus de douze ans (Présentation sur le site de Scrineo Jeunesse). En tout cas, vivement la suite !

Je tiens à remercier Livraddict et Scrineo Jeunesse pour m'avoir fait découvrir ce roman !

(Cliquez sur les images pour voir les chroniques)
Tome 2
Tome 3
Tome 7

0 commentaires:

Publier un commentaire