Mes dernières chroniques :

samedi 18 mai 2019

Sword Art Online Alternative : Gun Gale Online, tome 1 de Keiichi Sigsawa


Résumé :
Karen est une étudiante extrêmement complexée par sa grande taille, jugée étrange et peu féminine par la société qui l'entoure. À la suggestion d'une amie de fac, elle décide de se mettre aux jeux vidéos en réalité virtuelle pour oublier son stress. L'un de ces mondes virtuels lui permet de jouer comme elle désire dans le corps d'un personnage particulièrement petit : le jeu de tir aux airs post-apocalyptiques nommé Gun Gale Online. D'abord déroutée, elle va bien vite prendre goût à ses fusillades, et devenir l'une des joueuses les plus redoutées de cet univers macho, tout de rose vêtue !

Mon avis :
Étant une grande fan de SAO, j'étais super contente de découvrir ce nouveau manga. Même si on ne suit pas Kirito, être dans l'univers de l'auteur est toujours un vrai régal.

Karen est très grande pour une jeune fille. Toutes les autres filles se moquent d'elle et la trouve bizarre. Du coup, Karen est très complexée. Une fille de sa fac va lui parler des jeux vidéos, Karen décide d'essayer les jeux vidéos pour trouver un personnage de jeu vidéo petit et après avoir essayer plusieurs jeux vidéos, elle va trouver enfin ce qu'elle cherche dans GGO. En plus, ce jeu lui plait et devient une joueuse redoutée.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Karen, dans la vraie vie elle en voit de toutes les couleurs et va trouver un grand réconfort dans ce jeu. D'ailleurs, elle décide de participer à la Squad Jam pour voir de quoi elle est capable. Hâte de découvrir la suite dans le deuxième tome !

Évidemment, c'est dur de chroniquer un manga pour ne spoiler. Mais en tout cas, c'est un premier tome bien prometteur !

Je tiens à remercier les éditions Ototo et Babelio pour cette magnifique découverte !

H2O, tome 1 : The rain de Virginia Bergin


Résumé :
Une pluie mortelle s’abat sur la Terre : l’humanité est menacée de disparition. Ruby, 15 ans, part à la recherche de son père.
Je m’appelle Ruby Morris, et voici mon histoire. Si vous la lisez, vous avez énormément de chance d’être encore en vie. Question : quand faut-il abandonner tout espoir ?

a) Maintenant. Immédiatement. On est foutus.
b) Dans deux semaines, environ.
c) Jamais.
d) J’imagine qu’il pourrait y avoir un d), mais s’il existe, je ne l’ai pas encore trouvé…

Mon avis :
J'ai regardé la série The rain sur Netflix que j'ai adoré et quand j'ai découvert que c'était tirée d'un livre j'ai eu envie de le découvrir. Du coup, j'attendais la sortie poche du roman et finalement je n'ai pas attendu longtemps pour le découvrir.

Déjà, la série et le roman n'ont rien à voir lol juste la pluie mortelle sinon le reste, ce sont deux histoires différentes. Mais personnellement, ça ne m'a pas dérangé.

Ruby est chez un ami qui a organisé une fête avec d'autres amis quand tout à coup, il se met à pleuvoir... La pluie n'a jamais tuée personne dit-on. Cette fois-ci, si, elle l'a fait. La mère de son ami ramène Ruby chez elle. Où il ne reste que son beau-père de vivant. Les rations s'amenuise et Ruby ne pense qu'à aller retrouver son père qui habite dans une autre ville à des centaines de kilomètres.

L'être humain devient très égoïste et agressif quand le monde se transforme en apocalypse. Et Ruby va en subir les frais.
Au final, on ne sait pas grand chose sur la pluie, j'espère que dans le prochain tome on en saura un peu plus.
Par contre, le caractère de Ruby est très spécial... Soit on accroche, soit on n'accroche pas. D'ailleurs, personnellement, ça dépendait des moments dans le roman.

La fin de ce tome donne envie de lire la suite, j'espère ne pas trop attendre.

En conclusion, un premier tome qui m'a bien plu. L'histoire est intéressante et prenante. J'ai hâte d'en savoir plus sur le phénomène de la pluie. Et surtout, ce que va faire Ruby par la suite...

Je tiens à remercier les éditions Hachette et Le livre de poche Jeunesse pour cette découverte !

mardi 26 mars 2019

Mers mortes d'Aurélie Wellenstein


Résumé :
Les humains ont massacré les mers et les océans. L’eau s’est évaporée ; les animaux sont morts.
Quelques années plus tard, les mers et les océans reviennent. Ils déferlent sur le monde sous la forme de marées fantômes et déplacent des vagues de poissons spectraux, tous avides de vengeance. Les fantômes arrachent leurs âmes aux hommes et les dévorent. Bientôt, les humains eux aussi seront éteints… Leur dernier rempart face à la mort : les exorcistes.
Caste indispensable à l’humanité, les exorcistes sont bien entendu très convoités.
L’un d’eux, Oural, va se faire kidnapper par une bande de pirates qui navigue sur les mers mortes à bord d’un bateau fantôme.
Voilà notre héros embarqué de force dans une quête sanglante et obligé, tôt ou tard, de se salir les mains…

Mon avis :
C'est le premier roman que je lis d'Aurélie Wellenstein, j'ai Le roi des fauves dans ma PAL depuis des années et après avoir découvert Mers mortes j'ai bien envie de le sortir de ma PAL !

Oural est un exorciste. C'est-à-dire qu'il protège les humains des fantômes marins. Fantômes marins ? Et oui, la mer est desséchée à cause des humains. Les derniers humains sur Terre survivent grâce aux exorcistes. Les animaux marins sont tellement en colère contre les humains, que parfois la marrée monte par vagues et les fantômes des animaux profitent pour aspirer la vie des humains...
Oural peut les exorciser avec ses pouvoirs et ainsi protéger les humains de son bataillon.
Sauf qu'un jour, lors d'une vague, Bengale arrive avec son équipage à bord de son bateau. Il va kidnapper Oural pour mener sa quête a bien.

On découvre un monde meurtri que ça soit en menant  a bien leur quête mais aussi pendant les cauchemars d'Oural. D'ailleurs, personnellement, ce sont les cauchemars d'Oural qui m'ont le plus touché. L'auteure a su toucher la ou ça fait mal ! N'importe qui est profondément touché par les récits...

Oural veut se rebeller contre Bengale. Mais très vite, il va apprendre à découvrir l'équipage et il va s'attacher à eux. Surtout, il va se rendre compte qu'il ne veut pas mourir mais vivre.
On apprends à découvrir les personnages au fil des pages, leur enfance, comment ils en sont arrivés là. Et surtout, la fameuse quête de Bengale.

Et il ne faut pas oublier Trellia. Une dauphine qui s'est liée d'amitié pour Oural depuis des années et qui le protège de ses comparses fantômes... Elle est adorable et on ne peut que l'apprécier par ce qu'elle a vécu.

En conclusion, un livre que j'ai adoré et que je recommanderais. L'univers est basée sur des faits réels et après l'auteure a su l’imprégner pour créer une histoire prenante et touchante. Les personnages sont touchants, même si par moment, on se demande pourquoi est-ce qu'ils tuent ce monde mais le dénouement arrive et on comprend tout.

Je tiens à remercier Babelio et les éditions Scrineo pour cette magnifique découverte !

La légende des quatre, tome 2 : Le clan des tigres de Cassandra O'Donnell


Résumé :
La guerre contre les hommes est imminente : les hauts Conseils des Yokaïs se préparent déjà au pire tandis que Bregan, Maya, Nel et Wan associent leurs efforts pour éviter l’inéluctable. Et, alors que le visage de leur véritable ennemi se dévoile, les quatre héritiers n’ont qu’une idée en tête : éviter le bain de sang qui se prépare et protéger ceux qui leur sont chers...

Mon avis :
J'avais adoré le premier tome de cette saga, du coup, je ne pouvais pas passer à côté de ce deuxième tome qui fût une très bonne découverte !

On entre de suite dans le vif de l'intrigue. Il faut dire que c'est une saga Young Adult, donc tout va trop vite. On suit quatre clans et dans chaque clan il se passe énormément de choses et on ne sait pas tout. J'aimerais bien approfondir dans la découverte de chaque clan même si on apprend pas mal de choses au fil des pages. 
En plus des quatre clans, il y a l'intrigue principale qui réuni les quatre héritiers des clans. Leurs affinités se renforcent et on apprend à connaître les personnages, notamment Wan, on on découvre une autre personnalité et qui fait qu'on apprécie encore plus ce personnage. 

Les pages se tournent seules et la fin arrive trop vite. Déjà qu'après le premier tome, on a qu'une seule hâte c'est d'avoir la suite, avec ce second tome c'est toujours pareil, vivement le prochain tome !

J'ai vraiment hâte de retrouver les personnages et de connaître la suite de leur aventure !

Je tiens à remercier les éditions Flammarion pour cette magnifique découverte !

jeudi 14 mars 2019

Aberrations, tome 1 : Le réveil des monstres de Joseph Delaney


Résumé :
Le Shole, un monstrueux brouillard, a englouti des régions entières de l'Angleterre et continue son expansion vers le nord. Ceux qui s'y trouvent piégés meurent ou sont transformés en créature immondes : les aberrations.
Dans le duché de Lancaster, Crafty, treize ans, est l'un des rares survivants qui peut traverser ces étendues maudites. Recruté pour servir au château, il devient l'apprenti d'une mystérieuse guilde qui l'envoie effectuer des missions dans les zones dangereuses. Mais bientôt, le garçon devine que les aberrations ne représentent peut-être pas le plus grand danger...

Oseras-tu t'aventurer dans le brouillard ?

Mon avis :
J'ai découvert Joseph Delaney avec Arena 13. Sa saga L'Épouvanteur est toujours dans ma PAL, un jour je la commencerais... J'étais très impatiente de découvrir sa nouvelle saga.

J'ai moins aimé ce premier tome que Arena13. D'ailleurs, j'ai vu plusieurs avis qui ont eu le même ressenti que moi. L'intrigue est vraiment bien, l'univers de l'auteur est encore une fois génial mais cette fois-ci son style d'écriture est différent. Joseph Delaney a utilisé la troisième personne du singulier pour ce roman et du coup, on ne s'attache pas vraiment à Crafty ce que je trouve vraiment dommage et j'ai trouvé aussi que l'auteur survolé son univers.

Le Shole est un brouillard dangereux qui s'étend de plus en plus. Ça fait des années que le Shole est apparu et malgré de nombreuses recherches, les Manciens n'arrivent pas à trouver comment faire pour "combattre" ce brouillard.

J'ai beaucoup aimé la découverte du Shole, même si on ne sait pas grand chose, les personnages aussi ne savent pas énormément donc on apprends des informations en même temps qu'eux.
Une fois que le Shole prend aux piège des humains, ils se transforment en Aberrations. On va découvrir des monstres dangereux.
Crafty est l'un de ceux qui peuvent entrer dans le Shole sans se faire transformer. Les passages où Crafty et les autres personnages entrent de le Shole sont les plus prenants car le danger peut arriver à tout moment.

Pour le moment, ils ne sont pas prêts d'arriver à contrer le Shole. Il s'étend beaucoup trop vite par rapport à leurs recherches. En même temps, il faut dire qu'ils ne sont pas aidés avec les personnes qu'il y a de leur côté.

En conclusion, malgré des petits défauts, j'ai passé un très bon moment dans cet univers. Le suspense est bien présent. A chaque fois que les personnages allaient dans le Shole j'imaginais les paysages entourés de brouillard et ça rend encore plus l'atmosphère de l'histoire palpitante.
J'ai hâte de découvrir la suite de ce premier tome.

Je tiens à remercier les éditions Bayard et Babelio pour cette découverte.

mercredi 22 août 2018

Shades of magic, tome 2 : Shades of shadows de Victoria E. Schwab


Résumé :
Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l'âme. Le premier, gris, est le nôtre. Le second, rouge, déborde de magie. Dans le troisième, blanc, elle s'est faite rare, et dans le dernier, noir, elle a tout dévoré. Quatre mois ont passé depuis qu'un talisman maléfique est tombé entre les mains de Kell, depuis que le corps de son ennemi a été expédié dans le Londres noir en compagnie du joyau.

Lila s'en est allée. Sans mot dire, au bout de trois jours d'épreuves inimaginables, elle a abandonné là Kell, sur un quai du Londres rouge, pour partir explorer le monde. Depuis, le jeune homme est assailli de rêves menaçants, dont il ne se réveille que pour penser à elle. La capitale bouillonne de fièvre car dans quelques jours commencent les Jeux des éléments, une compétition qui réunit les meilleurs magiciens de trois royaumes voisins, souvent en guerre par le passé. En prévision de l'événement, un navire à la réputation légendaire se rapproche d'ailleurs de la cité, ramenant de vieux amis à terre. Mais pendant ce temps, un autre Londres se réveille et revient petit à petit à la vie. Or rien ne peut venir bouleverser l'équilibre de la magie : pour qu'une ville prospère, une autre doit forcément décliner…

Mon avis :
J'avais bien aimé le premier tome mais j'ai trouvé ce tome-ci plus prenant que le premier.

Le suspense va à crescendo dans ce tome. Au début, c'est un peu lent. On retrouve l'univers et les personnages de l'auteure avec un grand plaisir.
Lila a donc réalisé son rêve de naviguer. Elle a embarqué sur un navire et au fil des jours elle apprends beaucoup de choses tandis que Kell est resté auprès de son frère mais la relation entre lui et la famille royale est devenue très compliqué. Tous les jours il marche sur des oeufs et essaie de réparer ses erreurs.

Tous les trois ans, sur une sorte de jeux olympiques est organisé. Cette année il se passe dans le Londres Rouge et c'est à Rhy de l'organiser. Douze magiciens des trois régions s'affrontent en duel. Le capitaine de Lila étant magicien, il est inscrit sur la liste des participants, du coup après plusieurs mois Lila retourne à Londres.
C'est une histoire prenante. J'ai bien aimé ce tome, quand le jeu est arrivé j'ai encore plus aimé car on veut savoir qui va gagner.

La relation entre Rhy et Kell est différente depuis la fin du premier tome. Tous les deux sont différents et ils le ressentent encore plus mais Rhy a une idée qui va plaire à Kell...
Lila toujours fidèle à elle même, elle aime se mettre en danger et n'écoute pas les conseils de ses proches. Pour elle, passer à côté de la mort c'est vivre.

Évidemment, dans le Londres Blanc il se trame encore quelque chose... L'ennemi n'est jamais bien loin. Avec cette fin j'ai hâte de découvrir le tome trois !

En conclusion, un second tome que j'ai apprécié. On a plusieurs points de vue lors de la lecture et j'ai trouvé ça très intéressant car le rythme de lecture est soutenu. Les personnages sont touchants, je trouve qu'ils sont le point fort de cette trilogie. J'ai vraiment hâte de retrouver Kell et Lila !

Je tiens à remercier les éditions Lumen pour cette découverte !

jeudi 9 août 2018

Calendar girl, tome 05 : Mai d'Audrey Carlan


Résumé :
C’est à Hawaï que nous retrouvons Mia. Elle est engagée par une célèbre marque de maillots de bain. Angel D’Amico a créé une nouvelle ligne pour les filles plantureuses, et Mia sera son mannequin vedette.
En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire, le second modèle Taï Niko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer.

Mon avis :
En Mai, Mia part à Hawaï pour être mannequin de maillot ! Mais avant de partir, elle va faire la rencontre du nouveau petit ami de sa soeur mais aussi de ses parents. Lors du repas, sa soeur et son copain vont annoncer quelque chose qui ne va pas plaire à Mia... Mais elle va devoir faire avec.

Pour le mois de Mai, Mia profite du soleil, c'est plus des vacances car au final elle ne doit pas travailler tous les jours. Elle va faire la rencontre de Taï, le mannequin avec qui elle pose sur certaines photos.
Taï est né à Hawaï donc il va faire découvrir à Mia ses origines. D'ailleurs, c'est ce qui m'a plu dans ce roman ainsi que le fait que l'auteure a mis plus en avant Maddy, la soeur de Mia.

On est emporté à Hawaï avec Mia, un petit air de vacances et de soleil pour le mois de Mai qui fait du bien.

En conclusion, un tome que j'ai bien aimé. L'auteure a su attirer mon attention sur ce tome. En espérant que les suivants seront bien aussi.

Je tiens à remercier les éditions Le livre de poche pour cette découverte !