Mes dernières chroniques :

mardi 15 juillet 2014

Un beau jour peut-être de Lauren Graham


Résumé :
« On ne naît pas star, on le devient. » C’est ce que s’est dit Franny Banks en débarquant à New York, avec la ferme intention de devenir célèbre. Un projet ambitieux qu’elle s’est accordé trois ans pour réaliser. Hélas, il ne lui reste plus que six mois pour réussir son pari, et sa carrière de comédienne ne décolle pas.
Sa plus grande réussite jusqu’à présent est une publicité vantant les mérites d’une marque de lessive. Dépitée, Franny se goinfre de feuilletés au fromage et se punit en s’infligeant d’interminables séances de jogging. Et voilà qu’un beau jour, la chance lui sourit : elle tient enfin l’occasion de jouer devant des pros. La célébrité, c’est maintenant ou jamais… à condition de ne pas se laisser déstabiliser par James Franklin, l’acteur le plus talentueux de son cours.

Mon avis :
Je n’avais pas vu d’avis sur ce roman, le résumé me tentait bien. Sauf que quand je l’ai reçu, je suis allée voir sur Livraddict la note qu’il avait et d’un coup, je vois « Faible ». Donc je ne me décourage pas et je lis ce roman et je ressors avec un avis mitigé !

Franny est une jeune femme qui vit à New-York en colocation avec sa meilleure amie et Dan. Elle s’est donnée trois ans pour percer en tant que comédienne et l’échéance arrive au bout. Il lui reste six mois et dès le début du roman on comprend que ça ne va pas être gagné pour elle… Mais deux agences souhaitent la faire signer, du coup, elle va devoir faire un choix. Pour sa relation amoureuse, le type qu’elle veut depuis pas mal de temps va s’intéresser à elle, mais est-il fait pour elle ?

Le genre de ce livre est la romance, mais ou est-elle ? J’ai trouvé que la romance était très peu présente, de plus, le texte s’enchaine sans lien, le récit n’est pas travaillé, en fait l’auteure parle comme dans la vie courante.

Franny n’a pas confiance en elle, elle se casse toute seule, elle doute toujours d’elle et elle a besoin en permanence que ses proches la rassurer… Pour une fois on n’a pas une héroïne forte bien au contraire. D’ailleurs, j’ai trouvé ça bien au début du roman mais à force de lire, j’ai trouvé ça assez ennuyeux car tout le temps il faut la remettre sur le droit chemin. Heureusement qu’elle vit avec sa meilleure amie sinon elle ne pourrait pas s’en sortir toute seule.
Dan est le personnage que j’ai apprécié le plus. On voit qu’il veut être présent pour Franny, c’est un garçon attentionné, adorable.

La fin est mon passage préféré car la romance fait son apparition, j’ai trouvé que tout s’enchaine trop vite. Heureusement que l’auteure a inséré des notes de l’agenda de Franny, comme ça certains passages vont vite, car franchement si l’auteure aurait du tout décrire ça aurait été très long.
D’ailleurs, la police de texte est assez grande donc le texte se lit rapidement, même si le style de l’auteure est pour moi à revoir, j’ai trouvé quand même l’histoire un peu prenante. Pour le peu de romance qu’il y a, je voulais découvrir ce que Franny allait faire. Par contre, cette fin est nulle, pour moi ce n’est pas une fin, l’auteure laisse au lecture le choix de s’imaginer la suite mais ça reste trop vague pour qu’on se l’imagine…

En conclusion, c’est là ou je vois qu’on ne peut pas tout apprécier. J’ai passé un bon moment avec ce livre, faut l’avouer mais il a tellement de défauts et c’est vraiment dommage car ça aurait pu être une histoire vraiment intéressante s’il n’y avait pas tous ces points négatifs…

Je tiens à remercier Babelio et les éditions Milady pour cette découverte.

0 commentaires:

Publier un commentaire