Mes dernières chroniques :

dimanche 11 avril 2021

L'académie Avengers, tome 1 : La rentrée de Preeti Chhibber

 

Résumé :
Les vacances sont finies pour les apprentis super-héros ! Kamala Khan, jeune collégienne et super-héroïne à ses heures perdues, reçoit une invitation exceptionnelle de la part de son idole de toujours, Captain Marvel en personne : elle est attendue pour la rentrée à l’Académie Avengers ! Pour l’adolescente, c’est un grand chambardement qui s’annonce, fait de nouvelles amitiés, de cours incroyables dispensés par les plus grands héros de tous les temps et d’aventures extraordinaires à travers toute la galaxie… 

Mon avis : 
Étant une grande fan de l’univers Marvel, j’étais bien tentée de découvrir ce roman jeunesse pour découvrir L’académie des Avengers !

On va suivre les aventures de Miss Marvel, Ecureuillette et le jeune Spider-Man. Tous les trois rentrent à l’académie des Avengers qui permet de contrôler ces pouvoirs, évoluer en équipe et non en solo et surtout, faire la différence entre le bien et le mal. J’ai bien aimé que les professeurs se soient les super-héros adultes que l’on connait tel que Captain Marvel, Vif d’argent, Le Fauve… J’aurai bien aimé les avoir comme professeurs, ça voudrait dire que j’ai des supers pouvoirs !!!

Par contre, ce que je n’ai pas apprécié c’est le fait qu’on alterne entre épisodes, fanfictions, texte écrit… J’ai trouvé ça un peu brouillon et même parfois je me perdais. Donc je me dis qu’un enfant aura peut-être du mal à suivre l’histoire s’il n’est pas complétement concentré.

Ce fût une lecture rapide et qui m’a fait passer un bon moment en compagnie de l’univers Marvel que j’apprécie tant.

Je tiens à remercier les éditions Lumen pour cette découverte !

Scarlett et Novak d'Alain Damasio


Résumé :
Novak court. Il est poursuivi et fuit pour sauver sa peau. Heureusement, il a Scarlett avec lui. Scarlett, l’intelligence artificielle de son brightphone. Celle qui connaît toute sa vie, tous ses secrets, qui le guide dans la ville, collecte chaque donnée, chaque information qui le concerne. Celle qui répond autant à ses demandes qu’aux battements de son cœur. Scarlett seule peut le mettre en sécurité. A moins que… Et si c’était elle, précisément, que pourchassaient ses deux assaillants ?


Mon avis :

Le résumé de cette nouvelle m’a de suite attiré. Dès réception, je me suis dit que cette histoire allait être rapide et sans développement que tout allait se passer très vite et j’ai eu raison.

 

Il ne faut pas se prendre la tête avec cette nouvelle et l’appréciée tel qu’elle est. L’auteur a une idée très intéressante d’histoire mais il n’a pas décidé de la développer.

 

Scarlett et Novak est un court thriller, on rentre de suite dans le vif du sujet avec Novak qui se fait poursuivre. Scarlett est une IA qui aide Novak dans sa vie de tous les jours, on peut même dire que Scarlett c’est la vie de Novak, elle a toutes les données que Novak a besoin.

 

Je n’ai jamais lu de roman de Alain Damasio et après cette nouvelle je suis curieuse de découvrir sa plume avec un roman développé.

 

Je tiens à remercier les éditions Rageot pour cette découverte !

mercredi 23 décembre 2020

Témoins à abattre d'Olivier Gay


Résumé :
Alors qu’ils font du vélo en montagne, Yan et Pauline sont témoins d’un meurtre. Pris en chasse par les tueurs, ils parviennent de justesse à s’échapper. Les preuves qu’ils ont récoltées dans l’urgence sont inexploitables, et au poste de police, personne ne les croit. Bientôt, la traque reprend… Ils doivent fuir. 

Mon avis :
Ce livre a été écrit pour les lecteurs dyslexiques mais Olivier Gay est un auteur que j'apprécie énormément,  je suis contente d'avoir découvert ce petit roman. 

Pour un jeune qui n'aime pas trop lire, ce livre est bien pour lui. D'ailleurs, je le ferais découvrir à mon Loulou quand il aura l'âge. C'est dynamique, il y a beaucoup d'actions. Pour le peu qu'on passe auprès de Yan et de Pauline on ne peut que les apprécier, les jeunes peuvent très vite s'identifier à eux. 

On est pris de suite par l'histoire et on ne peut pas lâcher le roman avant de découvrir la fin du roman. 

Je tiens à remercier les éditions Rageot pour cette découverte !

mardi 1 décembre 2020

Le Drakkar éternel d'Estelle Faye



Résumé :
Un roman d’aventure à couper le souffle, qui plonge nos jeunes héros dans le monde de la mythologie nordique, au temps des Vikings !

La vie n’est pas toujours facile pour Maël et Astrid au collège. Heureusement ils peuvent s’échapper pendant les vacances, en naviguant sur l’océan. Mais l’une de leurs sorties en mer va les entraîner beaucoup plus loin qu’ils ne l’auraient imaginé…

Prisonniers à bord d’un navire viking, un bateau maudit condamné à errer sur les flots pour l’éternité, ils vont devoir lever la malédiction qui frappe la mer des neuf mondes, pour espérer rentrer chez eux.

Aventures, mythes et légendes nordiques, embarquez avec Astrid et Maël sur le drakkar éternel !

Mon avis : 
J'ai rencontré Estelle Faye en Octobre où je me suis achetée Les aventures d'Alduin et Léna - que j'ai bien aimé. J'ai décidé de découvrir l'auteure dans un style un peu plus âgé mais en restant dans le jeunesse. Et quoi de mieux que de me lancer dans la mythologie nordique ?

On suit Maël, un jeune collégien qui va nous raconter ce qu'il a vécu avec sa meilleure Astrid dont personne se rappelle d'elle dans sa ville, son collège. C'est comme-ci, elle n'avait jamais existé...

Je savais que c'était un jeunesse mais j'étais surprise quand j'ai eu le livre entre les mains du peu de nombre de pages. Je m'attendais à ce qu'il soit un peu plus gros. J'ai eu une petite appréhension en commençant ce roman et je l'ai eu tout le long. C'est un livre rempli d'aventure, d'ailleurs, un peu trop. On se laisse emporter par les phrases sans suspense. Tout se passe facilement pour les héros, j'aurai bien aimé un peu plus de difficulté pour eux. 

Le sujet de la mythologie nordique fût un point positif pour ma part qui adore Thor, Odin, Loki... On est vraiment passer par toute la mythologie nordique. Ce qui fût peut-être un peu trop avec le peu de nombre de pages. Mais toutes les références sont très ficelées avec les aventures des personnages.
 
Par contre, le fait d'intégrer une partie de l'harcèlement scolaire dans ce roman est très bien. Et le dénouement de ce roman est bien pour les jeunes car ça leur prouve qu'il faut parler ce qu'il se passe et de ne pas avoir peur. 

En conclusion, je suis mitigée avec ce roman. J'ai passé un bon moment avec Maël, Astrid et les Vikings mais tout c'est passé trop vite. L'intrigue est intéressante et avec le prologue on veut connaître le dénouement de cette histoire rapidement. 

Je tiens à remercier les éditions Scrineo et Babelio pour cette découverte !

jeudi 26 novembre 2020

Dragon Mountain, tome 1 de Katie Tsang & Kevin Tsang



Résumé :
Chaque montagne possède son secret, mais celle-ci en avait plusieurs. En son cœur, enfouie dans ses entrailles, une grande créature s’étira dans son sommeil. Ses paupières s’ouvrirent et ses ailes se déployèrent. Cela faisait longtemps qu’elle attendait — qu’elle attendait quelque chose, quelqu’un…

Lorsque Billy Chan, douze ans, est envoyé par ses parents passer les vacances au fin fond de la Chine « pour découvrir son héritage », il ne peut imaginer l’incroyable aventure qu’il s’apprête à vivre. À Camp Dragon, il rencontre Dylan, Charlotte et Ling-Fei, avec qui il se lie très vite d’amitié. Ensemble, ils font une découverte incroyable : quatre dragons légendaires, tapis dans la montagne derrière le centre de vacances. Les créatures demandent à Billy, Dylan, Charlotte et Ling-Fei de leur venir en aide avant que le Dragon de la Mort et ses forces du mal ne reviennent menacer la terre. Billy et ses amis se lancent alors dans un périple des plus dangereux. Parviendront-ils à sauver le monde des dragons et des hommes de la destruction ?

Mon avis :
C’est la couverture de ce roman qui m’a attiré l’œil. Il faut dire que le fond en rouge et ce grand dragon en bleu ne peut qu’attirer l’œil du lecteur ! De plus, le dragon étant une de mes créatures fantastiques préférés je ne pouvais pas passer à côté de cette histoire.

On suit Billy Chan, mi-chinois, mi-américain. Il adore le soleil et l’océan où il passe énormément de temps vu qu’il surf. Il pensait passer son été avec ses copains et surfer mais ces parents ont voulu l’envoyer en Chine pour aller à Camp Dragon pour renouer avec une partie de sa culture. Il s’attendait à s’ennuyer tout l’été mais final, il va vivre de très belles aventures.

Dans le Camp Dragon, il va faire la rencontre de Dylan – le geek-peureux, Charlotte – la belle et pétillante et Ling-Fei – la réservée. Tous les quatre vont très vite se retrouver inséparable. Il faut dire qu’avec ce qu’ils vont vivre, ils ne peuvent que devenir de très bons amis.

Et oui, le destin des quatre personnages est lié. Tous les quatre vont faire la découverte de quatre dragons qui attendent depuis des années des humains pour se lier et ainsi vaincre le Dragon de la Mort.

Franchement, j’ai adoré l’univers des auteurs. Et oui, dans un groupe il faut que chaque personnage ait son propre caractère et ça ne loupe pas avec ce roman. Tous les quatre se complète et ils arrivent à avancer dans la découverte d’un nouveau monde.
Il y a de l’action, du suspense, ce qu’il faut pour passer un bon moment avec ce roman.

En conclusion, j’ai beaucoup aimé ce premier tome. J’ai hâte de découvrir la suite de leur aventure. L’univers est très intéressant, les personnages sont touchants et l’intrigue est prenante. On découvre le royaume des dragons avec une grande envie.

Je tiens à remercier les éditions Hachette pour cette magnifique découverte !

mardi 17 novembre 2020

Disney Chills, tome 2 : Mefie-Toi des Ombres de Vera Strange



Résumé : 
Jamal est invisible. Enfin, pas vraiment invisible mais quand même. Vivant dans l'ombre de son frère jumeau Malik, l'élève le plus intelligent et populaire du collège, Jamal a du mal à trouver sa place. Se rêvant sur le devant de la scène, il ne peut s'empêcher de se demander ce que cela ferait d'être, pour une fois, à la place de son jumeau. 
Bien entendu, c'était compter sans l'apparition d'un mystérieux collier et du docteur Facilier. Et, quand celui que l'on surnomme "l'homme des ombres" propose à Jamal de réaliser son rêve le plus fou, le jeune garçon ne peut résister. 
Mais, tout a un prix et Jamal va bientôt apprendre ce qu'il en coûte de passer un marché avec l'homme des ombres... 

Mon avis
Dans la continuité de la découverte des Disney Chill, j’ai trouvé que celui-ci était plus prenant. Tout en traitant des sujets importants de l’école l’auteure a su amener un peu de magie dans son histoire. 

On suit un jeune garçon – Jamal, qui vit dans l’ombre de son frère jumeau. Malik est né cinq minutes avant Jamal, d’ailleurs il n’arrête pas de lui dire et l’appelle Petit J. 
Malik a tout pris, c’est le plus fort en sport, il est tout le temps interrogé à l’école, leurs parents ont mis des photos de Malik dans le salon… Bref Jamal vit au quotidien une souffrance interne. 

Jamal a le super pouvoir d’être invisible et il en marre. Il va faire malheureusement la rencontre du Dr Falicier… Qui va lui proposer un marché. Évidemment, Jamal sait qu’il ne faut pas accepter mais le marché est tellement envieux, surtout que Jamal souffre depuis très longtemps et que le Dr Falicier appuie sur les points sensibles. 

J’ai trouvé l’histoire prenante et très intéressante. Cette histoire est pour les plus jeunes donc c’est une lecture rapide. 

En conclusion, une lecture divertissante et toujours cette fin surprenante mais en même temps tellement réaliste.

Je tiens à remercier les éditions Hachette pour cette magnifique découverte !

lundi 9 novembre 2020

Yardam d'Aurélie Wellenstein




Résumé : 
À Yardam, la folie est sexuellement transmissible. 
Dans l’espoir d’endiguer l’épidémie, la population est mise en quarantaine, isolée du reste du monde.
Le virus n’a pas épargné Kazan. À l’image de la ville qui s’enfonce dans le chaos, il sombre lentement.

Pour s’en sortir, il serait prêt à toutes les extrémités, y compris à manipuler Feliks et Nadja, un couple de médecins étrangers venu s’enfermer volontairement dans la cité pour trouver un remède. Dans son désespoir, il va accomplir le pire… 

Mon avis
Comme vous le savez, j’apprécie beaucoup les romans d’Aurélie Wellenstein et je suis contente d’avoir enfin pu découvrir celui-ci. Ce fût une bonne lecture, certes, mon préféré reste quand même Mers mortes mais ce roman aborde un sujet intéressant.

On suit Kazan qui vit à Yardam et qui est atteint du virus depuis des années. Tous ceux qui sont atteints du virus ne le divulgue à personne c’est pour cela que le virus a mis du temps à se transmettre. Mais depuis quelques temps il y a de plus en plus de coquilles. Une personne qui a perdu sa personnalité. C’est pour cela que le préfet décide de mettre en quarantaine Yardam pour pas que la propagation aille ailleurs. Dès que la quarantaine est mise en place, Kazan décide de partir la nuit. Mais il va faire la rencontre de Feliks et Nadja aux murs de Yardam… 

Kazan est une sorte d’anti-héros. Il ne prend pas toujours les bonnes décisions et c’est souvent le cas. On ne s’ennuie pas avec lui, il attire les problèmes comme un énorme aimant. Mais il essaye aussi d’arranger les choses. 
De suite on a très envie d’en savoir plus sur ce virus. Un petit déçue de ne pas savoir clairement l’origine de ce virus.

L’intrigue est prenante, il se passe toujours quelques choses. Il y a quelques longueurs mais elles passent vite. Puis je trouve le dénouement de ce roman génial. J’avoue que je ne savais pas du tout comment Aurélie allait finir ce roman et je ne suis pas déçue, on sort de ce roman avec le sourire pour Kazan pas pour ce qu’est devenue Yardam… 
Et oui, qui dit quarantaine, dit folie des gens ! 

En conclusion, un roman que j’ai bien apprécié et contente d’avoir lu. On suit l’évolution au fil des pages de Kazan mais aussi l’effet oppressant de la quarantaine sur les gens. Les mots glissent facilement, on est de suite pris par l’histoire. 

Je tiens à remercier les éditions Scrineo et Babelio pour cette magnifique découverte !