Mes dernières chroniques :

mercredi 5 décembre 2012

Le diable s'habille en Prada de Lauren Weisberger



Résumé :
Andrea n'en revient pas : même avec ses fringues dépareillées, elle l'a décroché, ce job de rêve. La jeune femme de vingt-trois ans va enfin intégrer la rédaction de Runway, prestigieux magazine de mode new-yorkais ! Et devenir l'assistante personnelle de la rédactrice en chef, la papesse du bon goût, la dénommée Miranda Priestly. Une chance inouïe pour Andrea : des milliers d'autres filles se damneraient pour être à sa place ! Mais derrière les strass et les paillettes de cette usine à rêves se cache un enfer peuplé de talons aiguilles et de langues de vipère. Leurs raisons de vivre ? Répondre à TOUTES les angoisses existentielles de la déesse Miranda. Justement, cette dernière vient de trouver une nouvelle victime de la mode : " An-dre-ââ "...

Mon avis :
J'ai lu ce livre car j'ai beaucoup apprécié le film et comme on sait que les livres sont souvent plus complet que le film j'ai voulu découvrir ce livre. Et ça n'a pas raté.
Un peu de chick-lit ne fait pas de mal car ça me change de mes lectures.
Andréa est une jeune femme de 23 ans qui a fini la fac et qui chercher un travail. Elle va être embauchée à Runway est va être sous les ordres de Miranda Priestly qui est la rédactrice en chef. Andréa va devoir combler les moindres désir de Miranda...
Pendant ma lecture, j'ai comparé ma lecture au film et je préfère le livre car il ne se passe pas vraiment la même chose. Par contre, je trouve l'adaptation bien faite. Connaître l'histoire d'avance je trouve que c'est assez gênant lors de la lecture, ce qui m'a permis de de comprendre que je préfère lire le livre avant de le voir en film.
On peut constater deux grand sujets dans ce roman : la mode et le travail. Par le travail, j'entend par là le désir de bien faire pour son patron, quitte à délaisser sa famille, ses amis... Quelques passages m'ont un peu dérangé quand l'auteur fait allusion aux marques de mode car je ne les connais pas toutes mais aussi car c'est long pour une description.
En conclusion, un bon chick-lit qui se lit vite et c'est là ou on se rend compte que certaines personnes galères beaucoup dans leur travail...

0 commentaires:

Publier un commentaire