Mes dernières chroniques :

mercredi 18 novembre 2015

Arena 13, tome 1 de Joseph Delaney


Résumé :
Les temps sont funestes pour l’humanité, qui a presque disparu de la Terre, vaincue par des machines douées de conscience. Les derniers humains vivent confinés dans le pays de Midgard, entouré par une infranchissable barrière de brouillard. Au-delà, personne ne sait ce qu’est devenu le monde. Dans les arènes de Gindeen, la seule ville du pays, des combats se succèdent toute la journée. Dans l’Arène 13, on mise sur celui qui, le premier, fera couler le sang, on parie sur celui qui trouvera la mort... Un jour, un jeune garçon, Leif, arrive à Gindeen... Son ambition?: combattre dans l’Arène 13 et défier Hob qui terrorise les habitants et vole leurs âmes. Il veut prendre sa revanche sur l’infâme créature qui a détruit sa famille, devrait-il y laisser la vie.

Mon avis :
La saga de L’épouvanteur de cet auteur m’intéresse fortement. J’ai lu Le pacte de Sliter qui se trouve être le tome onze de la saga, mais comme il se lit indépendamment, je m’étais laissée tenté pour découvrir l’univers et son style d’écriture. J’avais bien apprécié le roman, du coup, quand j’ai vu qu’une nouvelle saga de Joseph Delaney sortait, je n’ai pas pu résister à la découvrir !

On rencontre Leif. C’est un orphelin. Il gagne un ticket à la loterie pour être entrainé dans une écurie pour devenir un combattant de l’Arène 13. Leif a eu un gros coup de chance car depuis qu’il est petit il veut se battre dans l’Arène 13. Leif se rend à Gindenn, la ville des combats et décide de se faire entraîner par Tyron, le meilleur programmeur ! Un entrainement acharner va commencer pour Leif.

Une couverture qui donne envie avec un résumé alléchant, ce livre est génial.
Leif est un personnage comme je les aime. Il a un passé lourd, il pèse sur ses épaules et n’arrive pas à oublier. Il veut s’entraîner pour être un combattant de l’Arène 13 comme il était son père et surtout, pour venger sa famille. Par contre, il ne réfléchit pas aux conséquences de ses actes et d’ailleurs, plusieurs fois ça va se retourner contre lui. Il agit sur le moment et pense après. J’ai beaucoup apprécié le suivre dans son entrainement, voir l’évolution et son acharnement pour devenir un bon combattant.
Concernant les personnages secondaires, Deinon m’a bien plu. C’est aussi un novice de l’écurie de Tyron. Même si au début il ne parlait, j’aime la relation qu’y s’est installé entre eux. C’est un bon ami pour Leif. En plus, Deinon n’est pas un concurrent pour Leif, au contraire…
Tyron est l’entraîneur, il est dur mais c’est le meilleur. J’aime beaucoup sa vision des choses et m’a étonné à plusieurs reprises. Kwin, la fille de Tyron, est imprévisible et arrogante. Elle apporte un plus dans l’histoire car c’est un personnage fort. Palm, il en faut toujours un, est un novice de l’écurie de Tyron, mais je ne l’ai pas beaucoup apprécié. Toujours à se vanter de la fortune de ses parents…

Concernant l’intrigue, j’ai adoré. Je n’ai pas trouvé de longueur dans ce roman, même quand il s’agissait des entraînements, j’ai même trouvé que certains passages allaient trop vite. L’univers de Joseph Delaney est bien développé, mais j’aurai aimé plus de détails concernant l’humanité d’avant. Le résumé en dit plus que tout le roman… J’espère que dans le prochain tome, on en saura plus. Cet univers est composé d’humains, mais aussi de créatures fantastiques comme les djinns, les chacals… que l’auteur nous décrit comme il faut.

Par contre, après c’est de ma faute, l’auteur nous assomme dès le début avec les termes utilisés lors des combats. Je n’avais pas vu qu’il y avait un glossaire à la fin. Mais au fil de la lecture, les termes sont réutilisés et expliqué du coup, ça ne m’a dérangé lors de ma lecture, au final, j’ai plus apprécié découvrir les termes lors de ma lecture.

Le style d’écriture est simple et fluide, les rebondissements sont présents et les révélations aussi. D’ailleurs, l’auteur nous révèle des choses complètement inattendues, surtout une chose où je suis restée sur le cul. Les scènes sont très décrites et quand c’est en plein, ça peut parfois être dure à lire vu qu’il y a du sang et tout…
Les lacres m’ont fortement intéressé. J’ailerais beaucoup en apprendre plus sur leurs origines. (Premier terme que j’utilise du glossaire…). J’avoue il n’y pas que ça où j’aimerais en apprendre plus, il y a aussi le brouillard, comment l’humanité à disparu, etc.

En conclusion, un premier que j’ai beaucoup apprécié. L’histoire est vraiment prenante, les personnages sont attachants. Les explications sur l’Arène 13 sont très bien détaillées, la découverte du Midgard (le monde où vivent les humains), tout a été très intéressant pour ma part. Un livre que je recommande de découvrir !

Je tiens à remercier les éditions Bayard pour m'avoir fait découvrir cet univers !

(Cliquez sur l'image pour voir la chronique)
Tome 2

2 commentaires:

  1. il a l'air vraiment bien ! Midgard tient tient je connais cette appellation de la terre ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mdr ! La première fois que j'ai lu ce nom dans le livre j'ai souris ;)

      Supprimer