Mes dernières chroniques :

mercredi 22 avril 2015

Sword Art Online, tome 1 : Aincrad de Reki Kawahara & Abec


Résumé :
Un "game over" entraînera une mort réelle.

Kirito a accepté cette certitude depuis qu'il a décidé de combattre en "solo" à l'intérieur de l'Aincrad, cette gigantesque forteresse volante qui sert d'univers au plus redoutable jeu en ligne connu sous le nom de Sword Art Online.
Comme lui, des milliers de joueurs connectés, pris au piège dans ce monde virtuel où le moindre faux pas peut être fatal, luttent pour regagner leur liberté.
Kirito veut conquérir seul les cent étages qui le mèneront au combat final, mais c'est sans compter sur l'obstination d'Asuna une habile épéiste avec qui il va devoir s'allier.

Démarre alors une course effrénée pour survivre dans un monde où l'art de l'épée fait loi.

Mon avis :
Je dois avouer que je ne suis pas du tout jeu RPG maintenant. Mais dans mon enfance j’adorais les jeux comme ça, où il faut faire évoluer les personnages du coup, c’est un livre qui m’intéressait énormément. Après lecture, j’en ressors conquise. Très bon livre pour ma part.

Sword Art Online est complexe à comprendre. Après avoir fermé le premier tome, j’ai cherché l’animé et des renseignements sur les romans. Donc, je vais commencer par le début pour bien expliquer.
Sword Art Online est à la base une nouvelle, en japonais light novels. Ofelbe, la maison d’édition Française a décidé de regroupé deux light novels. Donc le premier tome concerne l’Ancraid et le deuxième tome sera Fairy Dance, qui lui contiendra les deux autres light novels. Il y a ensuite Phantom Bullet et d’autres. L’univers de Reki Kawahara est très complexe mais j’espère bien qu’Ofelbe nous fera découvrir tout ça.
Sinon, Sword Art Online existe aussi en manga – qui d’ailleurs vont rejoindre ma bibliothèque dans pas longtemps - et aussi en animé. Là aussi j’ai cherché des informations. Il existe deux saisons et un long métrage Sword Art Online Extra Edition. Et il a été aussi adapté en jeux vidéo au Japon, donc pas en Français dommage !

Kirito est le personnage principal du roman. Il a été élu pour être béta-testeur du jeu. Du coup, quand la date de sortie est annoncée, il connaissait déjà le jeu. De ce fait, Kirito va commencer le jeu tranquillement. Mais voilà, le Maître du jeu fait son apparition et fait une annonce particulière. Le bouton déconnexion n’est plus présent et le jeu se terminera quand tous les Boss seront battus. Dix milles personnes prises au piège…

Les premiers chapitres sont plus consacrés à l’explication du système du jeu, donc même si on ne joue pas aux RPG on peut comprendre le système. On est vite pris dans l’univers de l’auteur. De plus, les illustrations sont juste très belles. J’ai adoré les regarder, un régal pour les yeux.
Pour le style de l’auteur, c’est simple et fluide. Il faut l’avouer c’est écrit petit mais l’écriture est tellement prenante qu’on ne se rend pas compte que les pages tournent.

Kirito est un personnage qu’on adore obligatoirement. Il est beau, intelligent, fort et une détermination hors du commun. C’est un joueur solitaire donc il prend énormément de risque, c’est pour quoi il doit toujours avoir les potions et surtout être en pleine forme. Jusqu’au jour où il va rencontre Asuna.
Asuna fait partie de la Guilde Knight of the Blood. La plus puissante Guilde du jeu, pour dire à quel point Asuna est forte. Tous les deux vont très bien s’entendre et vont commencer leurs aventures à eux.
Pour ma part, je me suis attachée très vite à ses deux personnages. J’ai adoré découvrir l’univers avec eux.

Quand j’ai finis la première partie du roman, je me suis dis : Non, c’est déjà fini ? Il faut avouer que je n’ai pas lu d’avis sur le roman donc je ne savais comment il était composé. Donc la première partie est consacré sur Kirito, j’avoue que quand c’était fini, j’ai trouvé que tout est allé trop vite à mon goût, deux ans étaient passé en deux cents cinquante pages… Mais quand j’ai découvert la deuxième partie j’étais ravie car on découvre Kirito dans des moments de sa vie lors de ces deux ans. Du coup, on en apprend plus sur nos protagonistes. Mais pour ma part, la première partie est juste géniale.

En conclusion, un très bon tome ! J’ai adoré découvrir cet univers et ce qui est sur c’est que l’animé et les mangas ne vont pas tarder à arriver chez moi. Je me langui vraiment de découvrir le tome deux pour retrouver les personnages. A la fin, on a un lexique, du coup, on a les définitions des termes utilisé dans le roman et personnellement, je me suis vite approprié le langage. Les illustrations sont très belles et ravie de les voir. Surtout qu’il y en a en couleur. Je recommande ce livre pour découvrir l’Aincrad.

Je tiens à remercier les éditions Ofelbe pour cette merveilleuse découverte.

(Cliquez sur les images pour voir les chroniques)
Tome 2
Tome 3
Tome 4

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire